T'es dans quoi?

  -création participative-

Forme chorale issue des territoires.

Rassemblement d’élèves, d’habitants, d’usagers en tous genres.

Élaborée en ateliers d’écriture et de théâtre.

Restituée au théâtre ou dans tout lieu public.

Autour de la question du travail comme espace de vie.

Dresse un portrait collectif du travail.

Donne une pause aux peuples actifs, un mouvement aux inactifs.

Propose aux structures culturelles, sociales, de santé, institutionnelles… un support de rencontres et d’échanges.

De résidences d’écriture en atelier-théâtre, l’envie est née d’aller plus loin avec les habitants que nous rencontrons. De développer une vraie relation d’échange. S’inspirer de leurs récits pour nos créations, oui, mais aussi leur proposer quelque chose en retour : faire de ces rencontres une expérience partagée. Prolongée.

Construire un spectacle, dans le temps de la rencontre, à partir des histoires individuelles.

Qu’est-ce que travailler aujourd’hui ? Comment ? Pour quoi ? Pour qui ? Que représente le travail dans la vie de chacun ? Le travail ou l’absence de travail ?

Comment s’identifie-t-on à son métier ? A son corps de métier ? Comment identifie-ton son corps à son métier?

Comment rêve-t-on le travail de demain ?

En quoi les paysages géographiques, économiques, sociaux dessinent-ils des paysages intimes ?

Découvrir une vidéo sur le projet T'es dans quoi #2          https://vimeo.com/331945127

T'ES DANS QUOI #2 - THÉÂTRE les quinconces (07)

Saison 2018-2019

Construire un spectacle, dans le temps d’une résidence, à partir des histoires individuelles. Le thème du travail est pour nous source de questionnement, et il devient ici prétexte. Pré-texte. Interroger le travail et la façon que nous avons de le faire – ou de ne pas le faire – c’est aussi interroger qui nous sommes,interroger nos gestes, nos corps, nos mémoires. Peut-être entendrons-nous, au détour de ces récits particuliers, intimes, quelque chose de commun ? 

ARTICLE du Journal Le Dauphiné

 

 

En optant d’évoquer le monde du travail et sa représentation sous la forme d’un documentaire théâtral. En choisissant de construire cette création participative avec onze acteurs ardéchois issus d’horizons professionnels différents et dont pour la plupart d’entre eux « monter sur scène » était une grande première, en préférant le monologue sur fond de décor très minimaliste, en s’appuyant sur quelques phrases et questions écrites par Sébastien Joanniez et projetées en noir/blanc en fond de scène, Maia Jarville, la metteure en scène, prenait un vrai risque.


“T’es dans quoi ?” produit samedi 9 février aux Quinconces est une suite de monologues/témoignages. Le spectateur est d’entrée saisi par la force et l’authenticité de ces « confidences » en direct. Nul besoin d’artifice.
Émouvant d’entendre les mots d’un homme que toute une vie de travail multiforme a usé jusqu’à la corde.
Émouvant cet agriculteur par filiation qui opère toute une « boucle professionnelle » pour revenir à la terre. Chômeur devenu routier et qui découvre le monde de l’écologie grâce à la radio de son poids lourd.
Émouvant ces professeurs qui évoquent leur dernier cours.
Émouvant cette longue vie de travail sans diplôme qui vient se fracasser au bureau des ressources humaines. Quelles ressources ? Quelle humanité ?
Émouvant aux larmes les propos de cette infirmière en psychiatrie qui évoque un monde déshumanisé, un système de soins « maltraitant » et qui la maltraite.


Travail contraint, productivité, norme, moule, engrenage, chômage, syndicat, maladie, tentative de suicide… Tout y passe.
“T’es dans quoi ?” révèle aussi l’humanité, la volonté d’aller de l’avant malgré les multiples épreuves de la vie, le bonheur serait-il dans la perpétuelle quête de sens ? Comme le démontre le moment d’échange acteur/public à l’issue du spectacle. On ne ressort pas indemne de ce documentaire théâtralisé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

T'ES DANS QUOI #1 - Pays des Vans en Cévennes (07)

Juillet 2018 // Création intergénérationnelle

Nous avons souhaité pour cette création mélanger les âges, et tout particulièrement provoquer la rencontre entre ces deux « à-coté » du travail. Les jeunes sont au tout début de leur vie professionnelle, ou même avant les débuts , et sont encore dans un imaginaire et un désir par rapport au monde du travail. Les retraités par contre ont derrière eux toute une vie de travail, faite de désillusions et de réalisations mêlées.

Cette rencontre peut donc être l’occasion d’entendre comment les rapports intimes que l’on entretient avec le travail évoluent au cours de la vie, mais aussi comment ce monde du travail s’est lui même transformé dans les deux ou trois dernières générations.

A la croisée de tous ces récits personnels, peut-être entendrons-nous quelque chose d’un collectif en évolution, le murmure de notre société en mouvement.

EXTRAIT DE TEXTE ECRIT EN RESIDENCE

« la retraite c’est une tranche de vie

bien saignante

avant j’étais capable de marcher sur les nénuphars

quand on essaye on y arrive jamais faut y arriver tout de suite

je bossais aux trois huit j’étais une vraie machine

j’étais jeune je savais pas ce qui allait se passer après

j’étais berger paysan mineur boiseur

j’étais mécano ouvrier agent de maîtrise chef de service

je traçais ma galerie

je me dirigeais à la paye

si y’en avait un convoqué au bureau du chef on y allait à dix

on couchait pas avec la hiérarchie

maintenant je suis à la retraite

le travail m’a lessivé

mais les copains me disent « t’es à la retraite ? tu vas venir travailler ! »

alors je continue un peu pour bien faire »

Création d'une exposition sonore à l'issue de la résidence

L’ÉQUIPE DU PROJET: 

Ateliers d'écriture et textes : Sebastien Joanniez

Mise en scène Maia Jarville

Collaboration artistique Louka Petit-Taborelli

Enregistrements et Création sonore Claire Lauzon

Travail du mouvement et chorégraphie Prisca Ward

 

 

 

 

 

Création 2018 et à venir

Compagnie La Ligne - Association Loi 1901 

Licence d'entrepreneur de spectacle n°2-1082802 n°3-1082803

Siret : 801 723 669 000 17

Siège social : Hôtel de Ville 07380 SAINT CIRGUES DE PRADES

© photos : Didier Goudal & Julie Glotz-Terrier.

Proudly created with Wix.com

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now